Faire appel à un masseur professionnel ou se rendre dans un centre de massage peut être assez coûteux. La solution est de disposer d’un fauteuil massant chez soi. Mais avec tous ces modèles sur le marché, comment choisir le vôtre ? Cet article vous oriente dans cette optique.

Les différents types de fauteuils massant

 Avec l’évolution de la technologie, les fauteuils massant présentent de plus en plus de fonctionnalités toutes innovantes. Les modèles chauffants utilisent l’énergie thermique pour masser, répandant une chaleur relaxante vers les zones ciblées. Les modèles vibrants sont des options à moindre coût, faisant appel aux vibrations pour détendre et éliminer les douleurs musculaires. Quant aux fauteuils massant shiatsu, ils vous feront profiter des bénéfices de ce type de massage originaire du japon.

 

Les bénéfices pour la santé

 Les fauteuils de massage agissent sur certains muscles et aident à soulager les douleurs en y appliquant des mouvements réguliers. La tension au niveau des muscles peut se répercuter sur le flux sanguin. Par conséquent, l’utilisation de ces équipements améliore également la circulation sanguine, prévenant par la même l’élévation de la pression artérielle. Lorsque les muscles commencent à se détendre, la mobilité du corps est aussi optimisée. Ces fauteuils contribuent à réduire sensiblement le stress qui peut causer l’insomnie.

 

Les éléments à prendre en compte

 Les fauteuils massant sont conçus pour cibler des zones particulières du corps. Par exemple, le modèle Klarfit Nukuoro est destiné pour soulager la nuque, le dos et les fesses. D’autres versions, comme le siège massant 3D Excellence de Lanaform, agissent au niveau des cuisses, des lombaires, du dos, de la nuque et des épaules. Le niveau de confort est à vérifier avec la présence ou non d’un appui-tête, d’un repose-pied, d’un rembourrage, ainsi que d’un réglage de hauteur et largeur. Pour plus de praticité, les appareils modernes sont équipés d’une télécommande multifonction.