Plusieurs raisons poussent les entreprises à opter pour les bureaux « Open Space » ou plateaux ouverts. Il existe même des sociétés spécialisées en conception et aménagement de ses types de bureaux, à l’image du site www.amso.fr. Cette conception est née en 1950, dans le but de minimiser les dépenses de l’entreprise et mettre en avant l’esprit d’équipe.

Quelques détails

En principe, un open space doit contenir dix bureaux de salariés au maximum. Cela a connu une évolution au fil du temps tout en élargissant l’espace de travail, bien sûr ! La conception d’open space contribue à soutenir la collaboration et à réduire la hiérarchie au sein de l’organisation ou de l’entreprise. Cela demande pourtant quelques règles répondant aux besoins primordiaux des salariés. Aux bénéfices des salariés, un open space digne de ce nom doit contenir : des armoires et tiroirs individuels (pour les rangements), un espace clos pour les réunions, une salle de repos pour les pauses, des toilettes propres et un espace vert puisqu’on parle ici de la santé de plusieurs personnes. En un mot, le confort des salariés est de rigueur pour une bonne productivité.

22

Les avantages

Comme toute chose, le principe d’open space présente des avantages au niveau économique et communicatif :

  • Gain de place : plus besoin de créer d’autres espaces clos qui demandent des investissements coûteux et grignotent de l’espace inutilement.
  • Meilleure communication : même les plus solitaires réussiront à se faire des amis, cela favorise également l’atteinte des objectifs et renforce l’esprit d’équipe.
  • Suivi de l’activité de l’entreprise : les responsables peuvent suivre au près et facilement la productivité du personnel ; fini les discrétions des bureaux « mono-propriétaire » et tout doit être surveillé par les superviseurs qui circulent à tout bout de champ.

terri-tory-sedus3

Les inconvénients

  • Bruyant : en particulier en l’absence de cloisons insonorisées entre les bureaux, les bruits des voisins ne sont pas limités. Toutefois, il existe de nombreux équipements pour limiter les nuisances (faux plafonds, cloisons phoniques, moquette au sol, etc.).
  • Le manque d’intimité est aussi au rendez-vous, car l’on a toujours l’impression d’être sous la surveillance de ses collègues… ou supérieurs.
  • Baisse de la productivité : nos collègues peuvent être source de turbulences et de distraction entrainant ainsi un manque de concentration conduisant à une baisse de la productivité.
  • Odeurs gênantes : diverses sources d’odeurs peuvent gêner nos collègues, cela peut être l’odeur du plat que nous amenons dans notre sac, un parfum ou même certaines odeurs dues aux mauvaises conditions d’hygiène… La règle d’or de l’Open Space est donc le respect mutuel !