Si vous n’êtes pas familier avec la grosse industrie, il est possible que vous ignoriez ou méconnaissiez un aspect de plus en plus important qui concerne la production de pièces métalliques allant de votre portail en fer forgé aux détails qui composent la façade de ce bâtiment en cours de construction. Cet aspect, c’est le revêtement qui doit offrir une protection contre la corrosion et l’usure tout en offrant un aspect visuel propre. Pour cela, l’industrie offre désormais une solution fiable : l’application de peinture en poudre électrostatique.

Employé de Metal Color Europe en cours d'application de peinture en poudre électrostatique
Application de peinture en poudre électrostatique par un employé de Metal Color Europe

 

Le principe de la peinture en poudre électrostatique

La peinture en poudre  électrostatique appliquée sur différentes surfaces est une solution particulièrement efficace. Cette peinture en poudre fonctionne de la manière suivante. La poudre de peinture est chargée de manière positive afin de venir se fixer durablement sur le support concerné. Cette charge électrique est transmise directement à la poudre par capture des ions. Le procédé va permettre de créer un nuage de particules qui sont chargées en ions libres qui va créer un autre espace entre le support et le nuage.

La poudre va se déposer différemment selon la charge des particules, leur concentration et leur vitesse de projection. Cette peinture est appliquée sur les pièces métalliques brutes après sablage ou après grenaillage, que ces pièces soient destinées à l’intérieur ou à un usage extérieur.

 

L’utilisation de la poudre électrostatique par procédé de thermolaquage

Metal Color Europe utilise cette poudre électrostatique pour le thermolaquage* ce qui donne un revêtement très performant et au rendu impeccable. Le thermolaquage permet de traiter une pièce métallique. Pour la peinture en poudre, le champ électrostatique reste le phénomène de base.

Les particules de peinture en poudre ne vont adhérer sur le support que par la charge électrostatique qu’elles ont préalablement reçue. Lorsqu’il y a thermolaquage, la peinture en poudre est cuite au four à 180°C ; on l’appelle également peinture époxy ou peinture au four.