Durant la grossesse, vous aimeriez veiller au bon développement de votre enfant. Vous savez combien les aliments que vous absorbez sont importants pour lui. Mais voilà : vous êtes végétarienne ! La viande apporte des protéines et du fer, au point qu’on la considère souvent comme un véritable allié de la grossesse. Pour autant, pas question pour vous de renoncer à vos choix ! Comment allez-vous pouvoir éviter les carences ?

Adopter une alimentation grossesse équilibrée

La bonne nouvelle, c’est que si vous étiez végétarienne avant de tomber enceinte, il n’y a aucune raison de changer votre type d’alimentation. Certaines précautions seront nécessaires, que nous détaillerons plus loin. Une alimentation grossesse végétarienne est possible à condition de veiller à équilibrer les apports. A l’inverse, un régime végan, d’où sont absents les œufs et les produits laitiers, est à éviter, car il présente des risques pour le bon déroulement de la grossesse et la croissance du fœtus. Si vous êtes végétarienne, attention à ne pas compenser l’absence de viande par des sucreries ! Ce qu’il vous faut, ce sont des légumes, des fruits frais, des céréales complètes et des produits laitiers.

grossesse femme enceinte

Des apports à surveiller pour une alimentation grossesse équilibrée

Les deux nutriments à surveiller si l’on est végétarienne sont le fer et l’iode dont la viande et le poisson sont les principaux pourvoyeurs. Durant la grossesse, les besoins en vitamines et minéraux augmentent, mais il est tout à fait possible de couvrir les besoins accrus avec une alimentation grossesse équilibrée. Il est important de signaler à votre gynécologue que vous êtes végétarienne, il sera particulièrement attentif à ce problème. Un déficit en fer est aisément repérable lors des prises de sang et votre médecin pourra vous prescrire une supplémentation. Vous pouvez aussi anticiper en consommant beaucoup de légumes verts, des céréales complètes, des lentilles. Si le poisson est l’une des principales sources d’iode, vous pouvez aussi vous tourner vers le sel iodé.